C’est un prêt sur lequel on ne paie que les intérêts, et remboursable à échéance (in fine/à la fin). Utilisé pour les investissements locatifs, il est plus souvent réservé aux personnes ayant une forte imposition car les intérêts d’emprunt plus élevés que pour un prêt amortissable sont fiscalement déductibles. En complément de ce prêt In Fine, on prévoira un placement en assurance vie, sur lequel un calcul d’abondement est fait pour atteindre le montant à rembourser à échéance. Cet abondement est possible car le montant des intérêts payés est inférieur à une mensualité de prêt amortissable. Il reste globalement plus coûteux qu’un prêt classique. Son principal intérêt est sa déduction fiscale.