Distribuée par des filiales de banques, ou bien par des organismes indépendants, elle garantie le bon remboursement du prêt à la banque. En cas de défaillance de paiement, l’organisme de cautionnement mutuel indemnisera la banque, et essaiera ensuite de trouver une solution avec le défaillant afin d’être remboursée pour l’avance faite à la banque. Cette garantie est privilégiée par les organismes prêteurs, car ils ont la garantie d’être remboursés, sans avoir à se lancer dans des démarches administratives trop lourdes.  Seulement, c’est l’organisme cautionneur qui décide s’il pourra ou non donner son accord pour suivre l’emprunteur, au vue de sa situation financière, de son apport, de son endettement, de la tenue de ses compte et sa capacité à épargner, et de sa situation professionnelle.
L’avantage pour l’emprunteur d’avoir recours à une caution plutôt qu’à une hypothèque, est l’absence de frais de main levée lié à la vente du bien. Il existe même certaines cautions qui vous restitueront un pourcentage des sommes engagées pour la mise en place de cette garantie.