Il fonctionne globalement de la même façon que l’hypothèque, mais à la différence de celui-ci, il est moins onéreux, car il n’y a pas de taxe de publication foncière à payer. Il ne peut être pris que pour garantir un bien existant, donc dans le cas d’une construction, il sera mis en place sur l’achat du terrain, mais pas sur la construction et les frais annexes.